Emotions

Comment contrôler sa colère? 06 astuces à savoir

Apprendre à calmer sa colère

La colère est une des émotions les plus fondamentales et les plus importantes. Elle est nécessaire à la survie : elle donne la force de se défendre contre des événements qui, normalement, nous dépasseraient. La colère est également indispensable au développement d’un petit enfant : elle l’aide à distinguer sa personnalité de celle des autres. Tout le monde éprouve de la colère. Pourquoi ce sentiment fondamental est-il pour tant de gens si difficile à affronter ? Pourquoi nient-ils leur colère ? Qu’est-ce qui leur fait si peur ? En voila autant de question qui rejoignent l’intitulé de cet article a savoir : Comment contrôler sa colère?

Bienvenue de nouveau sur mon site. Restez attentif sur ce sujet et je vous donnerais 06 astuces pour vous aidez à mieux contrôler et calmer sa colère.

1- Sachez identifier et définir votre colère

Comme toute autres émotions, il est d’abord primordiale et judicieux de savoir l’identifier. A cet effet trouvez des solutions et résolutions deviennent plus concrètes. Notons que, lorsque cette colère s’empare de nous, tout notre corps la ressent. Nous dégageons alors des sensations comme :  grincement des dents, angoisse, chaleur, respiration qui accélère, tension dans les épaules, accélération du battement de cœur, qui sont des signaux qu’il faut apprendre à reconnaître en ce moment.

Nous avons appris, en général vers l’âge de cinq ans, que la colère provoque un cercle vicieux : si nous l’exprimons, nous sommes « mauvais » : si nous la réprimons, notre colère grandit et se transforme en rage aveugle : de nouveau, nous sommes « mauvais » ; si nous nions son existence, nous apprenons à ne pas faire confiance à nos propres sentiments, et nous nous sentons mal.

Comment sortir de ce cercle vicieux ? Accordez-vous la permission de vous mettre en colère.

Il est impossible de maîtriser ses sentiments de colère. Nul ne sait jamais quand ni pourquoi ni comment il se sentira en colère. Parfois, on peut se sentir en colère sans savoir pourquoi. D’autres fois, on s’attend à être irrité et rien ne se passe. La colère cohabite en nous avec d’autres sentiments. Acceptez le fait que vous puissiez vous sentir en colère.

2- Prenez de la distance pour mieux contrôler sa colère

Il est parfois important de prendre du recul pendant des moments de colère. Échapper à une situation qui nous met en colère pour faire autre chose comme par exemple (marcher, respirer, écouter de la music, etc.) permet de dompter sa colère, de se calmer, de dédramatiser et d’éviter l’angoisse pour une bonne santé mentale. Si vous agissez à l’instant T de votre colère, vous pourrez posez un acte donc vous allez éprouver du regret plus tard. Je sais vous me dirais mais Bethel parfois « il faut battre le fer quant il est encore chaud »! Je vous le déconseille vivement.

Posez-vous sincèrement ces questions et trouver des réponses :

  • Qu’est-ce qui ma conduit a cette colère ?
  • Ai-je eu raison d’être aussi exaspéré ?
  • Le fait de d’exprimer ma colère violement m’a t’il aidé à résoudre le problème ?
  • Quelles conséquences cette colère à eu en moi? (haine, envie de vengeance, tristesse ?)
  • comment pourrais je exprimer ma nervosité si la situation venait à se reproduire ?

3- Rechercher l’origine de votre colère

comment contrôler sa colère

Vous ne me dirais quand même pas vous êtes en colère pour rien! Si c’est le cas  revoyez  votre manière d’appréhender ou de percevoir la vie. Je vous conseils vivement de lire mon article sur « comment apprendre à s’aimer? » .

Néanmoins, pour trouver l’origine d’un comportement colérique, il est parfois important de se tourner vers une personne en main de vous comprendre. Avec lui vous pourrez trouver les facteurs ou éléments déclencheurs de toutes vos colères et tenter de comprendre ce mal être en vous qui vous éloignes de la bonne personne vous êtes réellement.

  • Mon expérience sur la colère

Pour mon expérience personnelle, je me suis toujours mis en colère  pour des moindre détails. Responsable d’un atelier informatique, à la moindre journée passée sans client, mon visage étais déjà attaché. De même il ne suffisais juste dune mauvaise attitude d’un client et bingo j’en profite pour hurler sur lui. Cela traduisais en moi une situation qui affectais mon attitude et mon comportement vis à vis de mon entourage. Par la suite, un ami à moi me fait un reproche à savoir :  » Bethel ton visage est toujours attacher et froisser et cela nous fais fuir les clients ». Et il avait évident raison et il ma fallut beaucoup de temp pour réaliser cela. Néanmoins la personne je suis présentement est au dessus de cela.

Ce que j’essaye de vous démontrez à travers cette petite expérience de ma vie est très simple. Si vous ne parvenais pas à ressortir l’origine de votre colère, ou alors tant que vous rester sur votre posture de « Mr. méchant », vous pourriez bien passer à coté de plusieurs choses plus importante.

  • Colère et sentiment de colère son t’il pareils?

Ne confondez pas le sentiment de colère avec l’expression de ce sentiment. Vous ne pouvez pas maîtriser votre sentiment, mais vous pouvez maîtriser la façon dont vous décidez de l’extérioriser.

Notre éducation nous conduit à confondre le sentiment de colère avec les comportements désordonnés que celui-ci provoque. La plupart d’entre nous ont peur de ce qu’ils font sous l’empire de la colère. Nous nous obstinons à nier et à réprimer notre colère jusqu’à ce qu’elle explose en fureur aveugle.

Nous nous comportons alors de façon destructrice tant vis-à-vis des autres que vis-à-vis de nous-mêmes. En acceptant nos sentiments d’exaspération au fur et à mesure qu’ils surgissent, nous évitons que la pression ne s’accumule avec un risque d’explosion. Souvent, il suffit d’accepter notre colère au moment où elle apparaît.

4- Restez toujours positifs pour mieux contrôler sa colère

Restez toujours positifs

Cette astuce je vous le conseil vivement. Au lieu de réfléchir à ce que vous auriez pu faire différemment, où à ce que votre proche aurait dû faire, reformulez votre manière de pensée. nous avons toujours la mauvaise attitude de rejetez la faute complète sur l’autre! Chacun à part de responsabilité dans tout ce qui arrive et ne vous sentez pas parfait devant l’autre.

A lire aussi comment venir a bout de son passé ?

Souvenez-vous la vie ne s’arrêtes pas par ce que vous êtes en colère. Ayez la pleine conscience tranquille au lieux d’avoir une sensation de mal être intérieur. Relativiser les choses. Trouvez des solutions au lieux de transformer votre cœur en tombeau afin d’ajouter X ou Y à chaque étape de votre vie.

Par ailleurs, Apprendre à mieux gérer et contrôler ses émotions ne traduit pas vous avez tord, ou qu’il faille accepter passivement toute situation d’animosité. Loin de là. Prenez  l’habitude d’exprimer votre mécontentement, mais simplement de l’exprimer de manière simple, respectueuse et non violente. Au lieu donc de ne rien dire (ce qui augmenterait votre dégout, phobie et amertume), adaptez votre vie au cadre dans lequel vous êtes (entreprise, famille, amis), et n’hésitez pas à exprimer votre ressentiment en toute circonstances.

5- Contrôler sa colère c’est savoir évitez les situations à risques

Contrôler sa colère

De fois nous sommes l’objet de notre propre colère, ceci je le dit par expérience et observation.

Si vous avez une attitude ou un caractère sanguin, hypersensible, susceptible voir impulsif, il est important que vous compreniez ce qui peut déclencher votre malheur. De ce fait, apprenez  à vous mettre à l’écart de ces éléments déclencheurs.

Apprenez à dire non et éviter le contact avec certains lieux, certaines personnes, circonstances ou pratiques (alcool, drogue etc.) qui ont l’habitude d’attiser votre mécontentement. Il est toujours plus simple d’éviter la colère en étant pas énervé du tout. Mettez donc en privilège les moments et contextes de détente et relaxation aux contextes qui provoque nervosité, anxiété et disputes.

6- Pratiquez du sport régulièrement

le sport pour mieux contrôler sa colère
le sport pour mieux contrôler sa colère

Cette astuce vas peut être vous surprendre, mais faire du sport en temps régulier permet une bonne gestion du stress. Il s’agit ici de sport physique que de sport mental. Tout compte fait, le sport est aussi un très bon moyen pour canaliser les émotions. Il est tout à fait possible d’apaiser les émotions négatives en pratiquant des activités physiques. Il faut juste bien choisir le sport qui correspond le mieux. vous pourriez faire de la marche, la courses, le yoga et bien d’autres…

Mais pour les personnes à priori très colériques, il faut faire des efforts pour développer la compassion afin de calmer la colère. Il est donc déconseillé de pratiquer un sport agressif comme la boxe, le rugby ou le sprint. Certes, ces activités peuvent aider à vous extasiez ou à changer les idées sur le coup, mais par contre ça ne vous permet pas de mieux contrôler votre colère.

En Résumé

Il est parfois difficile de pas se mettre en colère. De ce fait, Quand vous  sentez cette émotion, entraînez-vous à dire ceci : « Je suis en colère. Qu’est-ce que je désire en faire ? Est-ce que je me sens en accord avec moi-même alors même que je suis en colère ? » Parfois, vous déciderez d’extérioriser votre sentiment ; parfois, vous déciderez d’y réfléchir un moment avant d’agir, parfois, vous aurez envie de vous mettre à hurler, et d’autres fois d’en parler Calmement.

De temps en temps pour mieux contrôler votre colère, vous pourrez même décider de laisser passer cette humeur passagère, sans rien faire de spécial. Quand on est furieux, il n’y a pas de décision toute faite à appliquer aveuglément. Tout comportement que vous décidez d’adopter est acceptable, à condition que vous l’assumiez et que vous vous sentiez en accord avec vous-même. Si vous n’arrivez ni à dépasser votre colère ni à vous calmer, demandez de l’aide. La plupart du temps, le simple fait de reconnaître, à chaud, que vous êtes en colère, suffira à vous calmer, surtout si vous acceptez ce sentiment sans vous juger. Encore une fois vous ne pouvez pas maîtriser vos sentiments, et vos sentiments ne peuvent pas vous maîtriser, à moins que vous ne décidiez de vous soumettre à eux.

Merci pour votre attention et n’hésitez pas à nous poser des questions ou à nous contacter!!

Béthel Nguenkam

SALUT!! Attristé par votre façon d'avancer dans la vie faces aux nombreux échecs? Vous ne trouver plus la force de continuer et vous lâchez prise. Je vais vous aidez à reprendre confiance en vous. Le but de ce site est de vous aidez à surmonter vos difficultés de vie, cultiver votre Estime personnel, avoir confiance en vous et d'être Motivé dans tout ce que vous aimeriez entreprendre. Bethel Nguenkam

Articles similaires

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page